Se connecter
Un peu d'histoire

Un peu d'histoire


Toute l'association

ORIGINES DU JEU DE BILLARD

 

 

Il est très difficile de déterminer avec exactitude l'année d'invention du billard. Néanmoins, la plupart des historiens s'accordent à admettre que ce sport serait né sous Louis XI. A l'époque, le billard se jouait à terre. Louis XI, grand adepte de ce sport, va rapidement souffrir d'un mal de dos incurable. Plutôt que d'abandonner sa discipline favorite, il eut l'idée de se faire fabriquer un terrain de billard surélevé et commanda donc à son menuisier la première table de billard. Il existe plusieurs types de billards, mais le plus reconnu est le billard américain appelé "Pool".

En France

 

Au début, le jeu était pratiqué à même le sol, comme une variété de croquet avec des arceaux.

Les règles étaient à peu près identiques, en Italie, en Angleterre et en Espagne. Les boules (ou billes) de bois mesuraient 10cms de diamètre. Le bâton recourbé servant à les manipuler se nommaient baliyard en Angleterre, velorto en Espagne, biglia en Italie et lihard en France.

 

Cela dura environ 2 siècles, puis le billard se joua sur des tables en conservant la plupart de ses principes antérieurs.

 

Le premier modèle de table connu est attribué au maître ébéniste Henri De Vigne qui l’aurait conçue et réalisée en 1469 sur commande du roi Louis XI pour sa résidence du château de la Bastille. Huit pieds de long sur quatre de large (pied = environ 30cms) pour un poids de 618 livres (livre = 489,5 grammes). Quatre aulnes de drap d’Elbeuf recouvraient une dalle de pierre.

 

C’est entre les années 1550 et 1630 que le jeu de billard entre dans les mœurs, pratiqué aussi bien par les nobles, les bourgeois, les écoliers ou les valets.

 

Le 16 mai 1634 naquit le mot « académie » pour une salle de billard. En 1636, le cardinal de Richelieu    installa l’Académie Royale pour la noblesse dans la rue Vieille-du-Temple. La connaissance complète de ce jeu était exigée lors des examens donnant droit à l’admission chez les mousquetaires du Roi .

 

Le premier traité de billard fut imprimé à Paris en 1588.

 

Cependant  la première étude « scientifique » fut celle de M. de Mairan, en 1728. Très importante, elle fut déposée à l’Académie Royale des Sciences le 14 avril 1728.

Les parties jouées en 16 points jusqu’alors commencèrent à se jouer en 30 points grâce à l’amélioration du matériel. Le billard français tel qu’on le connait aujourd’hui apparait en 1850.

 

Les queues de billard se transformèrent de manière révolutionnaire suite à l’ajout du procédé, petite rondelle de cuir inventée par le professeur Mingaud et qui permettait d’exécuter des coups jusqu’alors inconnus.

 

Ce procédé se couvrait d’une craie appelée « blanc d’Espagne ».

Mingaud avait fait paraitre en 1831, un traité intitulé « Le noble jeu du billard – Coups extraordinaires et surprenants ».

Le premier « rétro » de l’histoire du billard, c’est à lui qu’on le doit !

 

La découverte et l’application des bandes de caoutchouc, ainsi que l’ardoise pour les tables datent de 1835.

 

A partir de 1860, le chauffage des tables de billard s’effectuait avec des lampes à pétrole placées au-dessous. En 1900, on les chauffa au gaz et enfin, en 1925, à l’électricité.

 

Le jeu à trois billes remonte en France à 1850. C’est en 1873 qu’eut lieu le premier championnat du monde professionnel qui fut remporté par le Français Garnier qui réalisa une moyenne générale de 9,32 avec une série de 113.

 

Concernant les billes, l’ivoire est peu à peu remplacé depuis 1935 par des matières de synthèse.

 

 

 

 

 

Calendrier

PHOTOS

Photoscompétition du 07/10/17compétition du 07/10/17compétition du 07/10/17compétition du 07/10/17

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.